V​.​I​.​T​.​R​.​I​.​O​.​L

by Pénitence Onirique

supported by
Gerrie Schenck
Gerrie Schenck thumbnail
Gerrie Schenck Melodic black metal of the best kind. Intricate melodies and intelligent song-building makes this one of my favorite albums of the year. One of the best bands from France since Anorexia Nervosa. Favorite track: L'âme sur les pavés.
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €6 EUR  or more

     

1.
2.
09:56
3.
10:48
4.
5.

about

Pénitence Onirique is born from an ancestral and powerfull bicephalous mystical appearance. The band delivers a dark and intense Black Metal, with a complex and frank brutality, half-way between an alchimical ritual and an introspective preach. Taken from the depest pains, their first offering, V.I.T.R.I.O.L, is taking us for a initiatory journey to the meaning of death

credits

released September 16, 2016

Recorded by Penitence Onirique
Mixed & Mastered by The Rising recording studio In Belgium
Art Director & Photography by Bellovesos & Mathieu Voisin

tags

license

all rights reserved

about

Pénitence Onirique France

contact / help

Contact Pénitence Onirique

Streaming and
Download help

Track Name: L'âme sur les pavés
Chemin infini pour détourner tes peines
Roche sous les pas, submergé par la haine
Coupé du monde pour éviter la gêne
D’une vie perdue à faire couler tes veines

La lumière pénètre en toi à chacun de tes pas
Le cristal divin au bout de tes doigts
Secret caché sur la trace des Rois
Le cristal divin au bout de tes doigts

Chemin initiatique sur les traces des ancêtres
A travers les murs, élevés par les prêtres
A la recherche des secrets pour tout faire disparaître
la transposition du plus profond de ton être

Interminable marche à travers les années, qui te mènera dans le secret des aînés .
Indice informe, cristal caché
Soleil, lune, corbeau ouvragé

Tu traverses le temps sur les traces de l’oeuvre, pour éloigner le soufre, éloigner tes peurs .
Lion vert, métaux, licornes enchantées
Table d’émeraude, fondu au creusé .

une vie de peine pour préparer son trépas
Track Name: Le Soufre
 Le coeur amorphe
Le poids des années
Le soufre au corps
L’âme décharnée

Lâche le souffle

tu souffles encore
L’unité séparée
Le diable à la gorge
L’âme égarée

Craches ton soufre

La lumière à jamais éloignée
A l’extrême, le corps agité
L’immobilisme de l'âme ou le but recherché
ta quête est perdue, l’éther à l’infinie tourmenté

Tu rejettes l’agitation sur les âmes égarées
Décharger la peine, pour pouvoir continuer
La vie concentrée dans une âme jusqu’à la mort
A défaut de pouvoir transmuter .

Le noir l’agitation arrêtés
Le blanc la lumière enfin pénétrés
Le rouge ou l’unité retrouvée.
L’étoile dans le corps puis l’âme réparée .

Le soufre se meurt, overdose de peine
énergie intense qui explose tes veines
le souffle se meurt , overdose de haine
énergie intense qui explose tes veines
Track Name: Le Sel
Immergé seul
La mer à bord
Le Sel au coeur
Le Soufre happé par la pureté des corps
Vide et pure comme à l’aube des peurs et
Noce chimique qui boucle mon sort

Amniotique Sel, fertile liqueur
Cocon liquide, pour la vie, la mort

Le Sel
La mort

Mercure souffre en moi, le Sel m’élève en roi

Je meurs
Enfin

la teinte se fait en moi, mon âme se purifie et croît .

le silence se fait enfin autour de moi, une seconde vie commence ou l’autre se noie
vision liquide d’une nuit au multiple combat, qui prend fin au fond de moi .
Track Name: V.I.T.R.I.O.L
Ô nacres des lumières de l’âme
Ô corps nus, forts et éthérés
Soustraits aux tourments des lames
Laissons place aux châtiments oubliés

De l’or au blanc le plus pâle
Velours, rubis et acier
La bauge à l’odeur de mâle
Au gris des murs ébréchés

La lumière s’efface
Découvrant les âmes asséchées
La folie en face
Masque amer d’un secret caché

Voûte cosmique de glace
Aux murs livides et figés
Entre le saphir et la crasse
Miroir aux reflets aliénés

Les restes de ces pèlerins fantasques
Statues de sérac singulier
Seul dans les limbes loin des frasques
Image immobile d’un futur estimé

Chapelle aux icônes misérables
Entre candélabres et regards désertés
Crypte aux vigiles si minables
Où la lumière divine et gardé

Entre mes mains émaciées et lasses
Le joyaux mystique est logé
Bijoux aux multiples faces
Aux arrêtes délicates, ouvragées

Et j’y plonge mon âme
Si vide et si froide
Une chaleur gardée
Par l’éther primordial

L’essence s’enflamme, la chaire figée, frigide coquille d’un séraphin prisonnier
Immobile les larmes , devant l’assistance moqueuse et figée .
Track Name: Carapace de fantasme vide
Labyrinthe d’arbres mornes
Firmament vide et coeur asséché
Litières aux cendres de morts
Sous les pas vifs de loups décédés
Je suis ici sans remords
Mon âme est partie, le coeur est vidé
Mais la peur a conquit mon corps
Contrée aride et mânes aliénées

Litanie pour coquilles desséchées
Triton et accords décimés .
Ambiance glaciale et possédée.

Silhouette massive et forte
Etoffe de charbon aux bords effrités
Visage aux reflets amorphes
Aspect de mercure, aura étouffée
Elle me tend un masque aux bords
sans limites ni vraiment dessinés
Je le mets, je tombe alors
Dans un puits de pleures et d’âmes perturbées

Maelström de corps étirés
A la palette chromatique délaissée
La chute enfin s’est arrêtée.

Et la Lune éprouve mon corps
Ce regard mystique pénètre mes pores
Images intenses qui éveillent mon sort
Et je pleure toutes mes larmes et encore.
Des peines arides, des souvenirs plus forts
Une Pénitence Onirique qui s’impose alors.

Une« Carapace de fantasme vide »
rassasié des souvenirs oubliés
j’aurai voulu pouvoir vivre
une vie pleine sans coeur atrophié
dans les méandres d’une fin de vie
j’aurais réveillé mon humanité
Dans ces limbes aux nombreuses sibylles
Emplis du penseur ensoleillé .